Navigation – Plan du site

3 | 1986
De l’université à la vie active

…quelle insertion, quelle dévalorisation ?
Sous la direction de Alain Frickey

Quelles sont les conditions d'accès à l'Université, aux diplômes et à l'emploi ? C'est à cet ensemble de questions que ce texte s'efforce de répondre, à partir d'une enquête longitudinale effectuée auprès d'une cohorte de 3 383 étudiants de l'université de Nice.
L'accroissement de la demande scolaire, l'accession de nouvelles couches sociales à l'Université, sa féminisation (les femmes y sont devenues majoritaires) sont autant de transformations structurelles à l'œuvre depuis deux décennies, qui marquent de leur empreinte l'institution et les emplois susceptibles d'être occupés à la sortie des études universitaires.
Dévalorisation, relégation, chômage font partie des expériences vécues par les étudiants à leur entrée dans la vie active, mais à des degrés très divers : étudiants ou étudiantes, littéraires ou juristes, diplômés ou non-diplômés, etc., sont loin de connaître les mêmes situations d'insertion.
L'auteur s'attache également à démystifier le concept de dévalorisation des diplômes :les données de l'enquête établissent paradoxalement que cette dévalorisation a pour corollaire un resserrement des liens entre titres et postes. Bien que dépréciés, les diplômes constituent, chaque jour davantage, le point de passage obligé des jeunes dans leur quête du premier emploi.

Cette publication électronique est une édition revue et corrigée du numéro 2 d’Enquête. Cahiers du CERCOM, publié conjointement en janvier 1986 par l'EHESS, le CNRS et l'université de Nice.