Navigation – Plan du site

Avant-propos

Enquête
p. 7-8

Texte intégral

1La recherche urbaine semble être une fois de plus à l’heure des bilans et des états des lieux. À la suite de l’important colloque organisé par le PIR-Villes, Le Courrier du CNRS consacrait en 1994 un numéro spécial, « La ville » (81), à un inventaire de la diversité des recherches en cours. Le Plan Urbain profitait de ses dix ans d’existence pour publier un numéro des Annales de la Recherche urbaine, exceptionnel par son orientation : « Parcours et positions » (64, 1994). Au même moment, la Documentation française consacrait aux villes trois volumes de ses revues régionales (« Villes, pouvoir et société », Monde arabe, Maghreb-Machrek, 143, 1993 ; « Villes d’Afrique », Afrique contemporaine, 168, 1993 ; « La ville et l’Amérique latine », Problèmes d’Amérique latine, n.s., 14, 1994).

2Le commentaire de telles manifestations conjoncturelles conduit généralement à y voir la manifestation de l’incertitude et de l’éclatement des démarches d’un côté, du flou et de l’opacité de l’objet de l’autre. Ce double constat conduit l’entreprise qui lui succède à reprendre l’effort, toujours recommencé, pour une définition plus stricte de la science urbaine (ou de telle ou telle de ses versions disciplinaires) et pour une compréhension plus exacte de la ville. Ce n’est pas ce chemin que nous entendons prendre, qui ne serait pas en outre conforme au cahier des charges de la revue.

3Un autre commentaire de la même conjoncture permet une approche peut-être plus pertinente. Les enquêtes de l’Académie de médecine à la fin du xviiie siècle, la statistique morale du début du xixe siècle, la Poverty Map de Charles Booth, les travaux de l’école de Chicago, les études de cas du Rhodes-Livingstone Institute, la New Urban History : on pourrait multiplier encore les occurrences. La ville a constitué l’un des objets privilégiés à partir desquels se sont renouvelées et éprouvées les pratiques de collecte, de traitement et d’interprétation mises en œuvre dans les sciences sociales depuis leurs formes proto-historiques. Plus largement (voyez La cité antique de Fustel de Coulanges ou Die Stadt de Max Weber), la ville est l’objet à propos duquel s’élaborent les catégories de la pensée du social.

4De la même manière, les recherches multiformes menées aujourd’hui sur la ville ne témoignent pas seulement de nos incertitudes. Elles manifestent aussi le renouvellement des échelles d’observation, des outils, des catégories analytiques. Le sens temporel des formes urbaines, la différenciation des espaces selon leurs degrés d’urbanisation culturelle, l’identification des langages urbains (indigènes et savants), l’attention théorique portée à la description des situations urbaines ou à la topologie complexe des réseaux sociaux pervertissent ou effacent les anciennes analyses fonctionnelles et les dispositifs d’enquête, intellectuels et matériels, correspondants.

5C’est sur ces questions que nous souhaitons susciter la réflexion. Non pas sur la ville comme objet possible, non pas sur les enquêtes urbaines dans leur diversité, mais sur les enquêtes en ce qu’elles sont urbaines. C’est-à-dire en ce qu’elles s’appliquent à la ville et trouvent, dans cette spécificité, l’origine de leur modification raisonnée et d’un renouvellement des catégories de la pratique interprétative du social.

  

6Telles sont les orientations que Bernard Lepetit et Michel Agier, en octobre 1995, avaient soumises à la réflexion des spécialistes de la ville pour préparer le présent numéro. Au terme de ce travail collectif, c’est à eux deux que revenaient, dans cet éditorial, de dessiner à grands traits les spécificités de son apport. La disparition de Bernard Lepetit en mars dernier nous prive de sa lecture, lucide et aiguë. En accord avec Michel Agier, nous avons donc préféré, à une impossible substitution, donner aux lecteurs le protocole initial d’un travail collectif. À eux d’évaluer, à travers les déplacements, les écarts ou les divergences, le travail et les apports d’une année de discussions et de confrontations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Enquête, « Avant-propos », Enquête [En ligne], 4 | 1996, mis en ligne le 11 juillet 2013, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://enquete.revues.org/643

Haut de page

Auteur

Enquête

Articles du même auteur

Haut de page